CFC

Gardien/Gardienne d'animaux

Au sein de l'animalerie de l'EPFL, le gardien, la gardienne d'animaux prend soin d'animaux de laboratoire, les nourrit et les soigne, assiste les chercheurs.

A l’EPFL, Les gardiens ou gardiennes d’animaux de laboratoires prennent soin des animaux de laboratoire que notre animalerie héberge. Il ou elle change les cages,  fournit la  nourriture et les boissons nécessaires et donne les soins de base aux rats et souris.
Il ou elle veille aussi au bien-être de ses pensionnaires et a la tâche de maintenir les
cages, les équipements et les salles dans de très bonnes conditions d’hygiène.

Un intérêt pour la recherche fondamentale est exigé. Cette profession demande une bonne condition physique et est destinée aussi bien à un homme qu’à une femme.

Un sens aigu de l’observation et de la responsabilité sont requis pour ce genre de métier.

L’EPFL s’engage à la fois pour une recherche de qualité et pour le respect et le renforcement des règles éthiques et juridiques en vigueur. Soucieux du bien-être des animaux, nous respectons à la lettre la législation suisse, qui est l’une des plus strictes au monde en la matière, et appliquons une politique interne de règles rigoureuses basées sur les principes des 3R, afin d’assurer que :

  • les animaux soient traités de manière responsable et éthique, selon les méthodes les plus récentes et avec des conditions d’élevage exemplaires dans des unités spécialisées ;
  • des méthodes de substitution soient employées chaque fois que cela est possible et que la recherche animale ne soit utilisée que lorsque cela est absolument nécessaire ;
  • toute personne travaillant avec des animaux dans la recherche reçoive une formation adéquate et continue ;
  • les expériences soient soigneusement conçues, en exploitant toutes les possibilités de réduire le nombre d’animaux et le stress potentiel qu’ils pourraient subir.

Une équipe Bien-être animal dédiée de l’EPFL et un comité d’éthique interne supervisent et encadrent toutes les recherches sur les animaux auxquelles des scientifiques de l’EPFL participent en Suisse comme à l’étranger, et apportent des conseils éthiques aux groupes de recherche.

Applaudissements publics par les lecteurs

  • 10 Sandrine LEGROS